3709144-laroche-valmont-showcase-pour-l-

Laroche

Valmont

(c) Horse Video

Jeunesse

Jean-Quentin Gérard passe ses vacances dans le domaine familial de Laroche Valmont à proximité de Bourg-en-Bresse.

En 1968, voulant devenir chanteur, il vend des abonnements à des journaux pour pouvoir s'acheter une guitare et des amplis, puis il devient finalement éditeur de magazines.

L'Amur… tujurs l'Amur ! (1983)

Au début des années 1980, certaines connaissances de Jean-Quentin Gérard sont devenues célèbres dans le milieu de la chanson : Jean-Patrick Capdevielle, premier rédacteur en chef qu'il engage, le groupe Téléphone, ou encore Hubert-Félix Thiéfaine, qu'il avait connu au pensionnat Mont Rolland de Dole, se sont déjà « fait un nom »Kid Creole & the Coconuts, Jean-Quentin Gérard enregistre son premier disque afin de pouvoir effectuer des prestations scéniques visuelles<ref name="amur"/>. Sous le pseudonyme de Laroche-Valmont, il sort son premier 45 Tours L'Amur… tujurs l'Amur ! en 1983, avec en face B Je suis un maniaque des manettes. Bien que le succès ne soit pas au rendez-vous, cette chanson demeure la préférée de Laroche Valmont parmi toutes celles qu'il a enregistrées<ref name="amur"/>. Grâce à ses relations, la chanson de l'artiste bénéficie de passages à l'antenne sur NRJ, mais très peu de radios programment le titre et aucune chaîne de télévision ne l'accepte<ref name="amur"/>.

Spectacle Breakdance & smurf

Il monte un show, parfois approximatif selon lui-même, sur les thèmes de la breakdance et du smurfNRJ organise aux Galeries Lafayette le premier défilé de mode avec des smurfeurs jouant les mannequins, Laroche-Valmont présente l'évènement en rappant en direct<ref name="amur"/>.

Le succès comme chanteur

T'as le look, coco (1984)

Laroche Valmont contacte les Gibson Brothers qui furent numéro 1 aux États-Unis et au Royaume-Uni afin qu'ils travaillent sur sa nouvelle chanson, dont la musique est coécrite par Marco Attali et Richard Sanderson, l'interprète de Reality de la bande-originale de La BoumT'as le look, coco. Finalement, un producteur décide de presser un millier de maxi 45 tours à la pochette noire<ref name="look"/> et promet de réaliser une pochette en couleurs et plus attrayante si 100000 exemplaires du titre s'écoulent<ref name="look"/>. Les disques sont envoyés aux discothèques, qui adoptent la chanson, et sont suivies par les radios libres<ref name="look"/>. Dans la foulée sort le 45 Tours au format single, au bpm plus rapide.

Le 4 novembre 1984, lors du premier Top 50, T'as le look, coco est à la , où la chanson se maintient deux semaines, avant de quitter le classement après treize semaines de présence. Le titre est dans le Top 50 en même temps que la chanson Femme libérée de Cookie Dingler (classée lors de son entrée), qui était dans le même lycée (Mont Roland à Dole) que lui en 1965-66, mais qu'il n'avait jamais revu depuis cette période. À partir du mois de juin 1984, les ventes atteignent les 100000 exemplaires et le producteur honore sa promesse en sortant une pochette en couleurs.

Laroche-Valmont devient populaire auprès du grand public grâce au succès

de T'as le look, coco, écoulé à 510000 exemplaires, devenant disque d'or. T'as le look; coco est n°1 des discothèques et tube de l'été 1984. Il est consacré le 22 octobre 1984- au cours de la cérémonie du disque d'or 1984 animée par Yves Mourousi. Les paroles de T'as le look, coco et le refrain entêtant "T'as le look, coco/Coco, t'as le look/Pas de doute, coco/T'as le look qui te colle à la peau" singularise la chanson et va justement coller à la peau de Laroche Valmont pendant toute la suite de sa carrière.